français    
coredem

coredem

dph est membre de la coredem
www.coredem.info

dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Les semences

Il est de plus en plus évident que la préservation d’une agriculture paysanne durable, et non la soumission à l’agribusiness et aux multinationales semencières, constitué la clé des défis alimentaires et environnementaux de demain, ainsi que la garantie d’une vie digne pour des centaines de millions de ruraux du Sud.

Pour atteindre ces résultats, la défense et la promotion des semences paysannes et traditionnelles constituent une condition sine qua non, ce à quoi s’emploient des paysans, des mouvements et des chercheurs aussi bien au Nord qu’au Sud.

Dans l’attente d’un double dossier sur cette question qui devrait être publié dans quelques temps sur le site dph, nous donnons ici une sélection de fiches traitant de ces questions.

On consultera également les ressources du site du Réseau semences paysannes, qui fait partie comme dph de la Coredem.

 

JPEG - 33.1 ko
photo Advait Supnekar, Creative Commons

 

La défense des semences paysannes dans le monde

Au Chili : Des femmes indigènes du monde rural sèment les graines d’une société de justice et d’équité et Chile, laboratorio del modelo económico neo-liberal (fiche en espagnol).

Au Brésil : Fonds Capital Semence – Une expérience pilote d´un modèle de financement pour des systèmes agroforestiers au Sud de Bahia.

Au Mexique : “Canasta de semillas” una esperanza en el México transgénico (fiche en espagnol).

Au Zimbabwe : De retour dans nos montagnes

Au Japon : Un réseau national de lutte anti-OGM contraint le gouvernement japonais à légiférer

En France : Défendre le droit à la sélection, à la reproduction et à l’échange des semences paysannes. Le Réseau semences paysannes et Préserver la diversité des variétés de semences : première étape pour des filières agricoles durables

 

Gros plan sur l’Inde

Sur le front des semences, l’Inde revêt une importance particulière, à la fois en raison de la richesse séculaire des variétés et des savoirs traditionnels et paysans que le pays recèle, parce qu’elle abrite encore des centaines de millions de petits paysans, et enfin parce qu’elle constitue actuellement un terrain d’expansion privilégié des multinationales.

Sur ces thématiques, on lira deux fiches récentes élaborées par le CED Centre for Education and Documentation) de Mumbai/Bangalore dans le cadre de leur dossier sur l’agriculture paysanne en Inde : Les banques de semences communautaires en Inde et Les biotechnologies dans l’agriculture indienne.

Autre article récent sur la question, issu du magazine Down to Earth : Sagesse alimentaire. Des agriculteurs du Maharashtra font revivre 120 variétés locales

Voir aussi Save the seeds movement : Semillas y tradición, futuro de la montaña (en espagnol).

Sur le cas particulier du coton, voir deux articles du CSE de New Delhi : Les Indiens se rebiffent contre Monsanto et Les problèmes du coton en Inde.

Enfin, on lira également les fiches rédigées sur ces questions par Carine Pionetti en 1997, et encore tout à fait d’actualités, notamment en français Vers une reconnaissance de la symbiose entre ressources génétiques et savoir indigène en Inde et, en anglais, Community Genebank in Maharashtra ou encore Biodiversity and Traditional Knowledge : Seed Conservation Practices by Rural Women in Andhra Pradesh

Voir ici toutes les fiches rédigées par Carine Pionetti, pour la plupart en anglais. Voir aussi de manière générale le dossier Biodiversité, le vivant en mouvement.

rechercher

...
retour en haut de page
    contact ... plan du site ... mentions légales

À la une des sites ritimo rinoceros dph le fil d'info des sites ritimo...