español     français     english     português     
coredem

coredem

dph est membre de la coredem
www.coredem.info

dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Echange d’expériences, une méthode

dph propose une méthode de recueil, de diffusion et d’analyse de l’information utile à l’action citoyenne. Car pour agir dans la perspective d’une citoyenneté mondiale ou tout simplement pour pouvoir s’inspirer de la démarche d’autres personnes malgré de grandes différences contextuelles, il est fondamental de partir du terrain de l’action concrète pour pouvoir ensuite établir des comparaisons de façon profitable et dégager des interrogations communes : les problèmes fondamentaux sont souvent les mêmes, ce qui ne signifie pas que les solutions soient partout les mêmes.

La méthode dph comporte plusieurs étapes

1) Ecrire : décrire et formuler sa propre analyse

C’est l’opération intellectuelle qui consiste à rédiger le texte de la fiche dph. La contrainte de rédiger un texte court oblige à préciser et à structurer sa pensée avec une grande économie. La nécessité d’utiliser des mots simples et concrets pour le faire en évitant l’abus de mots abstraits permet d’éviter une généralisation, une théorisation à priori qui s’éloigne de la réalité.

2) Choisir des mots-clés pour caractériser le texte

L’effort de structuration progressive se poursuit avec le codage par "descripteurs" que représente l’indexation. Il oblige à identifier les thèmes principaux abordés afin de les traduire en mots-clés d’où l’importance de la structure du thésaurus : le choix des mots, leur définition et plus encore les relations, hiérarchiques ou de "voisinage" qu’ils présentent sont les éléments décisifs de la structuration de nos représentations de la réalité.

3) La recherche de fiches dans la base de données

Une autre opération consiste à rechercher des fiches se rattachant à une thématique commune pour connaître et constituer un dossier les expériences et analyses qui sont déjà disponibles dans la base de données.

4) L’analyse transversale d’un ensemble de fiches

L’analyse transversale consiste à découvrir progressivement les analogies et/ou les complémentarités entre les différentes expériences et réflexions présentes dans un ensemble de fiches pour en extraire des éléments communs.

5) Produire des textes collectifs basés sur des réalités

Les préoccupations communes identifiées par l’analyse transversale peuvent par exemple s’exprimer sous forme de dossier, de plate-forme ou de déclaration, d’analyse prospective, de propositions d’actions ou de charte.

Mener ce processus à son terme signifie produire des textes à usage collectif dont les éléments essentiels partent de la réalité décrite pour en extraire des idées et non, comme cela est souvent le cas, d’appliquer au réel des concepts préétablis. Si la lecture de ces textes peut contribuer à renforcer ou améliorer l’action d’une façon ou d’une autre, alors la méthodologie dph prend tout son sens.

rechercher

...
retour en haut de page
    contact ... plan du site ... mentions légales

À la une des sites ritimo rinoceros dph le fil d'info des sites ritimo...